Braindance

Afin d’illustrer ce que sont les BDS (la braindance), explorées aussi dans Shadowrun où elles sont nommées puces BTL (Better Than Life), certains films sont intéressants. Il montrent comment implanter des expériences de vie et de mort  a l’aide de technologie  permettant de reproduire les pics d’adrénaline, d’endorphine et autre dopamine tout en projetant les expériences enregistrées des stars ou autres hors-la-loi directement dans le système neuronal des utilisateurs. Considérée comme une drogue, une déviance ou un vice selon la nature des données et la façon de les obtenir. Deux films explorent cette possibilité transhumaniste.

Récent et poli Réminiscence explore ce thème avec une certaine élégance graphique et un ton intimiste faisant de claires références à la Floride de W.J. Williams.

 Strange Days, un film exceptionnel de Katherine Bigelow  bien avant Démineurs qui lui valut le prix de la meilleure réalisatrice et du meilleur film aux BAFTA awards et aux Oscars. Strange Days est un film qui met en lumière les problématiques de Meetoo et de Black Live Matters avant l’heure, l’emprise sexuelle des magnats de l’industrie des médias et la violence policière raciste. Vous avez dit anticipation ? 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.