Space Invaders and Co. (1/4) – Bossin’ Space

Nous allons faire avec vous un petit tour d’horizon de jeux de plateau inspirés du célèbre jeu vidéo Space Invaders.

A travers plusieurs articles, nous vous rappellerons rapidement ce que sont Space Invaders et les « shoot’em up », puis vous présenterons 4 jeux de plateau : Bossin’ Space, Warp’s Edge, Under Falling Skies et Flipships.

 

Space Invaders, le vénérable ancêtre.

Space Invaders est un vieux jeu vidéo d’arcade dans lequel le joueur tente de détruire avec son canon des hordes d’envahisseurs venus de l’espace. Le principe est simple : les envahisseurs descendent par vagues successives depuis le haut de l’écran tandis que le joueur déplace son canon horizontalement pour leur tirer dessus tout en évitant leurs tirs.

1943 de Capcom

On retrouve-là le principe des jeux vidéo du genre « shoot’em up » ou « shoot them up », que l’on pourrait traduire par « abattez-les tous ». Le joueur dirige un engin, un vaisseau, un avion, etc. et tente de détruire tout ce qui surgit devant lui. Dans la plupart des « shoot’em up », certains ennemis rapportent des bonus lorsqu’ils sont détruits. Souvent ces bonus permettent d’améliorer son armement, ce qui permet de massacrer encore mieux ses adversaires et surtout d’avoir une puissance de feu suffisamment balèze pour affronter le boss de fin de niveau, comprendre un ennemi beaucoup plus gros que le menu fretin que vous avez exterminé jusqu’à présent. Les bonus permettent aussi de regagner boucliers et autres points de vie si précieux.

Bref, des jeux à la finesse toute relative !

 

Bossin’ Space, digne descendant

Des jeux que nous allons vous présenter, Bossin’ Space est peut-être celui qui se rapproche le plus de Space Invaders. A l’aide de cartes, les joueurs dirigent un unique vaisseau placé en bas du plateau de jeu. Les vaisseaux ennemis vont arriver par le haut, répartis sur 4 colonnes. Le but est de survivre aux vagues d’assaut des ennemis jusqu’à l’apparition du vaisseau du boss qu’il faudra détruire. Si les règles sont légèrement différentes à plusieurs joueurs ou en solo, le principe reste le même.

Pilotage à la carte

A chaque tour, 4 cartes Danger sont piochées. Ces 4 cartes Danger déterminent le comportement des vaisseaux ennemis : tir, déplacement, apparition de nouveaux vaisseaux, etc. Ensuite, les joueurs vont jouer 4 cartes de Commande pour déplacer leur vaisseau à droite ou gauche, tirer avec le canon laser droit devant eux, envoyer des missiles dans n’importe quelle colonne, annuler une action des vaisseaux ennemis, etc. Chaque vaisseau du boss vient avec son propre paquet de cartes Danger de Boss.

Je n’entre pas dans les détails, mais disons que les cartes Danger et les cartes de Commande sont placées dans un certain ordre de façon à programmer le comportement des différents protagonistes : le vaisseau des joueurs fait l’action de la première carte de Commande, puis les ennemis font celle de leur première carte Danger, les joueurs leur deuxième, puis les ennemis, etc.

Chaque tour, 4 cartes de Commande sont jouées. La différence essentielle entre le mode multijoueur et le jeu en solitaire est que quand on joue seul, ben… on choisit et pose soi-même ces 4 cartes parmi 7 piochées. A plusieurs, chaque joueur va jouer une carte (ou plusieurs à moins de 4 joueurs) de sa main, mais secrètement, c’est-à-dire sans se concerter ! Heureusement, une fois les cartes révélées, les joueurs peuvent discuter ensemble dans quel ordre programmer leurs cartes.

Petit vaisseau deviendra grand

Nous sommes dans un « shoot’em up » donc ça va tirer à foison. Chaque vaisseau ennemi détruit rapporte des points d’expérience qui serviront à améliorer le vaisseau des joueurs : amélioration de l’armement, vaisseau plus solide, carte de commande avancée, etc.

Bien sûr, les vaisseaux ennemis ne sont pas en reste et vont essayer d’infliger des dégâts au vaisseau des joueurs, soit par un tir direct, soit en atteignant le bas du plateau de jeu sans être détruits.

Comme on pouvait s’y attendre, si le vaisseau des joueurs encaisse trop de dégâts, il est détruit et les joueurs ont perdu. Mais ce n’est pas la seule manière de perdre ! En effet, lorsque le vaisseau des joueurs utilise certaines armes, sa température augmente. Passé un certain seuil, le vaisseau explose. Oui, je sais, c’est dur ! Heureusement, les joueurs peuvent abaisser la température en jouant une de leurs cartes face cachée, c’est-à-dire sans appliquer son effet.

Quelques vidéos pour en savoir plus

Si vous voulez plus de détails sur les règles, vous trouverez une vidéo en français d’une partie en solo à cette adresse : https://www.youtube.com/watch?v=vd2L04hEFQ0&feature=youtu.be.

Pour une vidéo en anglais d’une partie en multijoueurs, vous pouvez aller à cette adresse : https://www.youtube.com/watch?v=1I7fFSZzvk0&feature=youtu.be.

 

Bossin’ Space est un jeu de Petr VOJTECH et Jindrich POLASEK.

Les illustrations sont de Alberto Besi.

Il est édité par Albi.

Il est prévu pour 1 à 5 joueurs.

Il est recommandé à partir de 10 ans.

La durée théorique moyenne d’une partie est de 45 minutes.

Une réflexion sur “Space Invaders and Co. (1/4) – Bossin’ Space

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *