Conan, guide de peinture épisode 5 : Le Golem d’Os

Cinquième épisode du guide de peinture vidéo de Conan, le jeu de plateau. Aujourd’hui on va tomber sur un os, enfin plutôt plein en fait puisqu’il sera question du Golem d’Os et des piles de crânes. « Quoi ! Que Lis-je ! Tu oses peindre une figurine de l’univers non-canonique d’Howard ! » Entends-je déjà vos remontrances acerbes. Et ben ouais, car on est sur de la figurine plutôt fun à peindre et à jouer et ça reste quand même l’essentiel non ?

Peinture

J’aborde ici le speed painting (ou la peinture rapide comme on dit dans la langue de Ribéry), c’est-à-dire une peinture où le but est la recherche du meilleur rapport temps/rendu. Pour ça le Golem d’Os et les piles de crânes sont parfaits car composés quasiment d’une unique matière. Je vous propose ainsi une peinture avec seulement trois couleurs et quatre lavis et encres, le tout peignable en moins d’une heure. Évidemment la base dominante sera un blanc cassé, associée à des ombrages tirant vers le marron — l’encre fumée est vraiment fantastique, je l’utilise de partout !

Figurine

J’adore les piles de crânes, c’est le genre de petits accessoires utilisables dans plein de jeux et qui donnent un super effet, rapport au faible temps passé dessus. Le Golem d’Os est sympa aussi mais sa position de face est quelque peu étrange, comme aplatit par les côtés, le profil, lui, est plus sympa. Une figurine un peu plus grosse n’aurait pas non plus été du luxe. Les détails de la figurines sont vraiment très bien par contre, l’enchevêtrement de crânes et d’os avec quelques racines qui commencent à s’y insinuer est du plus bel effet, très beau boulot de sculpture. Le moulage, par contre, a quelques soucis. Comme pour beaucoup de figurines de Conan, la ligne de moulage est, je trouve, mal placée sur le visage — même s’il faut bien qu’elle passe quelque part, j’en conviens — entraînant quelques défauts de moulage désagréables comme le visage central — oui il y composé de trois crânes de face — qui est un peu foireux sur la mienne et le plastique mou n’aide malheureusement pas beaucoup à rattraper le coup.

Conan
Un jeu de Frédéric Henry
Illustré par Xavier Collette, Naïade, Adrian Smith et Brom
Édité par Monolith Board Games 2016
Illustrations & Photos : © Monolith Games Board

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *