LIPOGRAM

LIPOGRAM

Commençons cet article par une petite devinette. Lisez le titre, regardez la couverture de la boîte et dites-moi de quel jeu peut-il bien s’agir. Un escape game hippo ? Pas franchement.

Les plus littéraires d’entre vous savent sûrement qu’un lipogramme est un texte où une lettre est bannie. Pour les moins littéraires, vous apprenez déjà quelque chose avant même d’avoir joué.

Lipogram est donc un jeu de lettres. Le but est de faire deviner des mots dans un temps imparti sans dire des mots contenant une lettre donnée. Dans l’exemple du défi 14, il faudra faire deviner 3 mots en 60s sans utiliser la lettre E. (Chaud ! )

Quelques règles classiques du genre sont à respecter : les traductions sont interdites tout comme les mots de la même famille. Par contre vous n’êtes pas obligé de vous limiter à un seul mot dans votre explication. Des phrases sont tout à fait possibles mais gare à ne pas utiliser la lettre interdite !

 

« Quoi ? C’est le Taboo ton truc ? »

Oui en effet, c’est un peu le Taboo des lettres. Déjà vu, alors pourquoi en parler ? Parce qu’il fait souffler un vent de de fraîcheur sur le genre :

  • Il utilise une application rigolote : on voit notre petit Hippo courir d’un côté ou de l’autre sur une petite musique qui crée une petite tension fort sympathique.

Alors oui, un simple sablier aurait presque pu faire l’affaire pour décompter le temps mais le sablier, ça s’oublie, c’est plutôt impersonnel et c’est moins impressionnant et stressant qu’un hippo.

Au fur et à mesure de notre progression on débloque des défis et des éléments de customisation pour rendre notre hippo plus funky. C’est futile, cosmétique donc presque indispensable.

 

 

  • La règle est simplissime donc le jeu démarre tout de suite. Pour un jeu de lettres ce n’est pas toujours le cas (Oui Decrypto, c’est à toi que je pense.). Un joueur fait deviner un mot en respectant la contrainte à ses partenaires de jeux. Si la lettre interdite est présente dans l’explication on appuie sur la lettre interdite ce qui a pour conséquence de faire avancer l’hippo plus vite vers le panneau. Si l’hippo percute le panneau, c’est perdu. Si le mot est deviné, on appuie sur l’hippo et c’est gagné.

                                                                               Et paf, le panneau !

Deux modes de jeu

  • Le mode défis : c’est un mode coop. Tout le monde joue ensemble contre le jeu.

On doit relever des défis nombreux (45 au total) et variés :

– faire deviner un mot sans utiliser une voire deux lettre(s)  (P et V dans l’exemple)

– faire deviner 3 mots en 60 s sans utiliser de mot contenant la lettre B.

La difficulté est progressive et bien dosée. C’est super bien fait, on se prend vraiment au jeu à vouloir débloquer tous les défis. À ma 1ère partie, on a enchaîné 13 défis.

Le jeu nous met constamment sous pression : plus on voit ce satané hippo courir vers ce fichu panneau, plus le stress augmente et plus on commet des erreurs ! Si on se trompe, l’hippo court encore plus vite. Et sachez qu’un hippo, malgré son poids, atteint une vitesse de pointe de 48 km/h…

 

  • Le mode affrontement. Le principe de jeu reste le même mais on forme cette fois 2 équipes qui s’affrontent en mode tir à la corde. Il faut faire deviner les mots vite, très vite mais pas trop non plus pour faire progresser le pachyderme vers le panneau adverse.

Et forcément, l’équipe adverse ne manquera pas de scruter la moindre erreur car oui, vous allez avoir la pression et vous allez forcément vous tromper (quand ce n’est pas l’équipe adverse qui appuiera sur la lettre interdite par erreur !).

 Le grand détournement :

  • Le jeu se prête super bien à une utilisation pédagogique. Personnellement, je l’utilise en langue étrangère pour réviser le lexique d’une thématique donnée. Les élèves notent chacun une vingtaine de mots vus sur papier libre et c’est parti. Selon leur niveau ils peuvent faire deviner en langue étrangère ou simplement expliquer en français, à charge aux autres de trouver le mot correspondant. Les élèves adorent.

Pourquoi c’est bien ?

  • L’hippo est rarement utilisé dans le jeu donc c’est toujours bien de le mettre en valeur.
  • L’application n’est pas envahissante et sert très bien le jeu.
  • Voir la lettre interdite, c’est forcément penser à plein de mots qui contiennent cette lettre et donc les prononcer.
  • Des challenges à la difficulté progressive au fort goût de reviens-y. Vous pensez faire une seule partie et 30 min plus tard vous y êtes encore.
  • Un jeu court, tendu, stressant.
  • Des rires, des rires et des rires quand on se trompe.

Verdict

Lipogram est un super jeu d’ambiance : court, fun, drôle, malin et addictif. Tout ce que je demande à un jeu d’ambiance. J’ai une préférence pour le mode coop car les défis sont variés et plutôt relevés, ce qui demandera une bonne dose d’effort pour les réussir.

Editeur : Kyf Edition

De 2 à 10 joueurs

Auteurs : Pierrick et Renaud Libralesso

Illustrateur : Pierô

 

Conditions du test :

Nombre de parties jouées : 50

Nombre de joueurs : de 4 à 10

Rédacteur : Pad Cartier. Autrefois, explorateur vidéoludique sans pitié, j’ai redécouvert le jds pour mon plus grand plaisir il y a quelques années. J’aime les jeux interactifs avec une mécanique qui colle bien au thème. J’aime moins les jeux dont l’histoire se passe entre 1100 et 1400 – et il y en a plein (sic !) – où il faut collecter du bois, du blé et de la pierre pour faire de simples points.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.