Prototype du « off » : Major

Parmi les jeux que j’ai repérés au « off », il y a Major, un jeu de Stanislas GAYOT.

Major était présent au « off », mais il avait également été sélectionné pour faire partie du Proto Lab. (Le Proto Lab est une nouvelle zone du festival, accessible durant les heures d’ouverture et consacrée à des prototypes.)

Major est un jeu tactique de prise de dés pour deux joueurs. Chaque joueur débute avec 8 dés à sa couleur (blanc ou rouge) répartis sur une surface carrée de 4 emplacements par 4. À son tour un joueur doit capturer un dé de l’adversaire à l’aide d’un de ses propres dés. La partie se termine lorsque plus aucun dé ne peut être capturé. Le vainqueur est celui dont la somme des valeurs des faces des dés à sa couleur est la plus élevée.

 

Un dé peut capturer un dé adversaire s’il lui est adjacent et si la valeur de la face du dé capturé est inférieure à la sienne (sauf le « 1 » qui prend un « 6 »). Le dé capturé est retiré du plateau, le dé qui l’a capturé prend sa place et sa valeur. Par exemple, un « 6 » rouge capture un « 4 » blanc adverse. Le « 4 » blanc est retiré. Le « 6 » rouge prend sa place et devient un « 4 » rouge. Facile ! Bon, du coup, le puissant « 6 » rouge est devenu un « 4 » non seulement beaucoup plus vulnérable à la prise, mais rapportant également moins de points à la fin de la partie. Voilà, tout le sel du jeu est là ; il faudra trouver le bon équilibre entre capturer les dés adverses tout en s’exposant et en diminuant ses propres points sur le plateau, isoler ses dés afin de préserver des points mais en capturant moins, sacrifier des dés pour forcer l’adversaire à capturer…

Voilà, les règles sont simples, expliquées en une petite dizaine de minutes, mais le jeu n’est pas simpliste et fait chauffer les neurones.

J’ai trouvé le matériel présenté agréable et efficace : les dés sont bien calés dans leurs emplacements tout en étant faciles à retirer, les dimensions des dés et du plateau sont bien adaptés à ce type de jeu, ni trop encombrant, ni trop petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *