Les jeux de l’année 2015 (à la BàC) sont…

L’année 2015 vient à peine de pousser son dernier soupir que certaines voix en revendiquent déjà le droit d’inventaire. Et comme nous tenons de solides statistiques sur les jeux de plateau et figurines pratiqués chaque semaine à la Boite à Chimère, il n’y a pas de raison que nous ne vous fassions pas bénéficier de ces informations pour répondre à la question présente sur toutes les lèvres : mais quels ont été les jeux les plus populaires à la BàC en 2015 ?!? Le professeur Kristoff vous répond.

Avant de présenter les dix jeux ayant été le plus joués dans l’année qui vient de s’achever, rappelons quelques chiffres :

  • qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, les chimériens se sont réunis chaque semaine, sans interruption, 53 semaines d’affilée ;
  • 156 jeux différents pratiqués ;
  • 449 parties jouées.

3 nouveaux jeux découverts chaque semaine !

Bref, nous n’avons pas chômé, et ce durant une année de changement de lieux de nos soirées, la recherche de nouveaux partenariats (encore un grand merci à l’auberge de jeunesse Yves-Robert qui nous accueille chaque mardi soir dans le 18e, au café-jeu Natema pour notre vendredi mensuel dans le 20e, et à la Maison 13 Solidaire pour les après-midi ludiques mensuels du dimanche dans le 13e).

156 jeux découverts (ou redécouverts), c’est beaucoup, et pour être parfaitement honnête il faut reconnaître que 51 % d’entre eux n’ont connu qu’une seule et unique partie sur l’ensemble de l’année. Hé bé oui, l’attrait de la nouveauté et le fait qu’on ne peut pas jouer 24h/24 (en raison de considérations extérieures comme le travail, la vie de famille ou l’obligation de dormir de temps à autre) font qu’on est généralement plus enclin à découvrir un produit qu’on ne connaît pas. Le chimérien est curieux de nature (et fourbe, de mauvaise foi, calculateur, sarcastique, sans scrupule, bref un(e) excellent(e) camarade de table).

Alors quand certains jeux sont redemandés quasiment chaque mois, voire chaque semaine, l’exploit est assez remarquable pour que nous puissions leur attribuer le qualificatif de « jeux préférés de la Boite à Chimère 2015 ».

4 party games, 2 jeux de plateau, 2 coopératifs, 1 jeu à deux et 1 jeu de cartes… les chimériens aiment la diversité.

Le top 10 des jeux les plus populaires en 2015

skull061er – Skull

Il ne s’agit pas d’une grande surprise. Dans l’article qui lui est consacréSkull était déjà qualifié comme un incontournable des soirées de la Boite à Chimère. Avec ses 52 parties jouées en 2015, cela revient à une fréquence hebdomadaire sans interruption. Cette petite merveille de bluff imaginée par Hervé Marly réunit les avantages de règles simples à assimiler, d’une durée de partie assez rapide et d’un esprit de fourberie bien jouissif. C’est bien le party game idéal pour des débuts et fin de soirées ludiques.

MdC022e – Mafia de Cuba

Décidément, les chimériens aiment les productions des éditions Lui-Même (éditeur de Skull) dont la dernière nouveauté, imaginée par Loïc Lamy et Philippe des Pallières et sortie à l’été 2015, a été très très bien accueillie lors de nos soirées. Exemple parfait du party game, Mafia de Cuba est idéal pour nous, permettant ainsi de réunir jusqu’à 12 joueurs pour des parties d’une demi-heure. Ce jeu à rôle caché où un parrain doit démasquer voleurs et traîtres parmi ses fidèles (ou pas) lieutenants connaît un tel succès que les personnages de l’extension commencent à être régulièrement utilisés par nos habitués les plus retors.

mysterium3e – Mysterium

Pour le coup, nous n’avions pas encore eu le temps de présenter Mysterium dans un article de la Boite à Chimère, alors qu’il entre dans les jeux les plus joués en 2015 moins de 3 mois après sa sortie. Éditée dans sa version française par Libellud, cette découverte 2015 se joue jusqu’à 7 participants pour des parties d’un peu moins d’une heure. Mysterium est un jeu coopératif, c’est-à-dire que tous les participants ont pour objectif de gagner ensemble… ou de perdre collectivement.
Grâce aux superbes illustrations de Xavier Collette et d’Igor Burlakov, nous pénétrons dans l’étrange univers du spiritisme anglais au début du XXe siècle. Mélange entre Dixit et Cluedo (en nettement plus élaboré) une équipe de médiums a pour tâche de décrypter les indices cachés dans les images fantasmagoriques envoyées de l’au-delà par un joueur fantôme. L’immersion est si complète et la mécanique efficace que généralement l’envie est forte de refaire une partie à l’issue d’une réussite ou d’un échec. Mystérium s’annonce comme un des grands succès ludiques de 2015 et 2016.

crossing014e – Crossing

Encore un jeu auquel nous avons consacré un article en 2015. Rien d’étonnant puisque, dès sa découverte à Cannes fin février, Crossing nous avait tapé dans l’œil. Ce party game édité par le trio d’éditeurs Moonster Games, Cocktail Games et les Space Cowboys est à la fois simple, familial, rapide et permet quelques réjouissantes entourloupes.  Là aussi, la possibilité de réunir 6 joueurs à la même table est sans nul doute un élément non négligeable pour l’organisation de début ou de fin de soirées ludiques. Et puis qui pourrait résister à un jeu consistant à voler des joyaux multicolores poussant sur des champignons ?!?

Bang! le jeu de dés5e – Bang ! le jeu de dés

Non seulement nous n’en n’avons encore jamais parlé dans ces pages, mais en plus il ne s’agit même pas d’une nouveauté de l’année. Édité par DaVinci Giochi, cette version du jeu à rôle caché Bang ! remplace les cartes par des dés et s’avère à la fois plus rapide, efficace et — disons-le tout net — plus agréable que son prédécesseur. Comme pour la version avec cartes, Bang ! est un jeu de western dans lequel un shérif et son adjoint doivent éliminer des gangsters, lesquels veulent avoir sa peau. Étant donné que seul le rôle de shérif est connu en début de partie et qu’en plus de l’adjoint et des hors-la-loi, il y a toujours un renégat dont l’objectif est à la fois d’abattre le shérif et les gangsters, les parties se résument généralement à des tirs croisés dans lesquels les dégâts collatéraux sont rarement le fait du hasard.
Bang ! le jeu de dés pouvant se jouer jusqu’à 8 joueurs, voilà à nouveau un party game rapide et nerveux assez réjouissant pour des soirées en groupe.

AKboite6e – Abyss

Best-seller lors de sa sortie en 2014, Abyss a bien entendu connu le même succès auprès des chimériens. Après une petite retombée de l’engouement en début d’année vis-à-vis de cet excellent jeu de Bruno Cathala et Charles Chevalier, la sortie de la première extension Kraken a été l’occasion de voir à nouveau ressurgir sur nos tables les peuples des abysses. Abyss est le premier jeu de notre top 10 à être plus porté sur la réflexion que sur l’ambiance, on est clairement dans le jeu de plateau de gestion et d’optimisation, à base de cartes magnifiquement illustrées par Xavier Collette (encore lui).
Cette extension permettant d’apporter de nouvelles possibilités de stratégie, il était certain que l’intérêt serait relancé au point de voir Abyss revenir au sommet des jeux pratiqués dans le seul dernier trimestre de l’année.

dead-of-winter-a-la-croisee-des-chemins7e – Dead of Winter

Le chimérien est geek, donc il aime bien tout ce qui tourne autour des zombies. Il n’est alors pas étonnant de voir l’excellent Dead of Winter dans nos jeux préférés de 2015, puisqu’il s’agit de sauver sa peau face aux hordes de morts-vivants mangeurs de cervelle. Cette nouveauté de l’année venue des USA et éditée en français par Filosofia est ce qu’on appelle un semi-coopératif, c’est-à-dire que tout le monde gagne collectivement… ou presque puisqu’un traître se cache parmi nous. Outre le fait que le jeu est très tendu sans pour autant décourager les participants, il faut souligner la qualité des textes d’ambiance décrivant les situations et objectifs de début de tour. Dead of Winter est ainsi un jeu très immersif, parfait pour des parties à 4 (le jeu peut se pratiquer à 5 mais cette configuration augmente sensiblement la durée de partie qui peut alors dépasser les 2 heures) et plaît autant aux amateurs de plateau qu’aux rôlistes, ce qui n’est pas un mince exploit.

7-wonders-duel8e – 7 Wonders Duel

Il était tout juste en boutique qu’il avait déjà droit à un article sur le blog ! Et nous n’avons pas été les seuls : en quelques semaines, 7 Wonders Duel est apparu sur les réseaux sociaux comme une des sorties majeures de l’année. Ce fantastique succès n’est pas seulement dû à son cousinage avec l’autre fameux 7 Wonders qui avait chamboulé le monde ludique en 2010, mais bien par les qualités intrinsèques de cette version pour deux joueurs. En mêlant habilement la mécanique originale et les innovations indispensables à une confrontation en tête à tête, les auteurs Antoine Bauza (auteur du 7 Wonders original) et Bruno Cathala (spécialiste des jeux à deux comme Mr Jack) ont créé un des rares (le seul ?) jeu pour deux joueurs qui soit pratiqué régulièrement à la Boite à Chimère.

metropolys9e – Metropolys

Voilà une découverte qui n’est ni une nouveauté de l’année, ni un jeu ayant fait le buzz lors de sa sortie. Pour tout dire, si l’un de nous ne l’avait pas apporté lors d’une soirée, nous n’en n’aurions certainement jamais entendu parlé. Et pourtant, depuis sa première apparition à nos parties, Metropolys est régulièrement demandé par les joueurs les plus vicelards. Imaginé par Sébastien Pauchon et édité en 2008 par Ystari, ce jeu consiste à prendre le contrôle de quartiers d’une cité à l’aide de bâtiments dans une sorte de surenchère au gigantisme. Les règles sont simples, mais une première partie suffit pour comprendre toute la rouerie qui se cache derrière cette mécanique proche d’un jeu abstrait. Si un jour nous avons le temps de faire un catalogue des jeux oubliés à redécouvrir, Metropolys sera en bonne place.

linko10e – Linko !

Hé oui, même les jeux semblant les plus classiques peuvent entrer dans le palmarès des soirées chimériennes. Il faut dire que Linko ! fait appel à un des sens les plus développés au sein de l’association : la fourberie. Malin et subtile, cette création de Michael Kiesling et Wolfgang Kramer, éditée par Ravensburger, bénéficie d’une mécanique plus complexe que son aspect pourrait le faire croire. Il s’agit, dans ce jeu, d’être le premier à se débarrasser de ses cartes, tout en manifestant parfois l’intérêt contradictoire de voler celles des adversaires ! Ainsi, tout en étant simple à assimiler, Linko ! s’avère un jeu plein d’astuce, idéal pour les soirées entre amis ou en famille.

Voilà, notre bilan 2015 est maintenant fait. La nouvelle année s’annonce riche en nouveautés et découvertes en tout genre. Mais n’oublions pas aussi de ressortir ces jeux un peu plus anciens qui nous ont apporté tant de plaisir et qu’il serait criminel de laisser prendre la poussière. Quoi qu’il en soit, qu’il s’agisse de jeux de dés, de figurines, de meeples, de cartes, de coopératif, à deux comme à dix joueurs, du cube en bois ou de l’ameritrash…

la Boite à Chimère vous souhaite une bonne et heureuse année (ludique) 2016 !

4 pensées sur “Les jeux de l’année 2015 (à la BàC) sont…

  • 7 janvier 2016 à 9 h 17 min
    Permalink

    Non mais c’est un scandale, une hérésie! Crossfire Shadowrun n’est pas sélectionné, une honte!
    Non le fait que j adore ce jeu et que j enquille 14 parties de suite ne me rend pas du tout de mauvaise foi!

    Répondre
    • 7 janvier 2016 à 21 h 19 min
      Permalink

      Tu sais ce qu’il te reste à faire : en organiser des parties quasiment chaque semaine 🙂

      Répondre
  • 7 janvier 2016 à 17 h 44 min
    Permalink

    Merci pour cet article très éclairant sur les pratiques avouables des Chimériens en 2015 !

    Pour 2016 je prends la résolution de faire figurer dans le top 10 le magistral quoi qu’éprouvant pour les neurones ANTARCTICA de Charles Chevallier !

    Pour stimuler l’esprit de vengeance et de compétition, pourquoi ne pas livrer au grand public le stats des gagnants ?

    Répondre
  • 8 janvier 2016 à 17 h 16 min
    Permalink

    Très bon article, merci!

    Je rajouterais dans mon top 10 personnelle l’excellent Star Wars : assaut sur empire, un très bon jeu coopératifs avec de bonnes mécaniques dans l’univers Star Wars.

    Et en effet, Antartica est un jeux qui mérite le détour avec des mécaniques très travaillées.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *