T.I.M.E Stories Revolution – Damien

Je voulais partager avec vous un coup de cœur pour un jeu des Space Cowboys : T.I.M.E Stories Revolution.

Je profite de la sortie en version « print and play » du scénario Damien pour vous expliquer où le récupérer et aussi pour vous présenter rapidement le jeu.

 

Mais où est donc passé Damien ?

Damien, le scénario de démonstration de T.I.M.E Stories Revolution, vous propulse en 1958 à Dundalk, une petite ville de la côte est des États-Unis. Damien Hammer, 14 ans, a disparu. Vous allez prendre le contrôle de quatre de ses camarades de classe et partir à sa recherche.

Jusqu’à présent ce scénario n’était jouable qu’en festival, convention ou boutique. Mais désormais, vous allez pouvoir y jouer chez vous car les Space Cowboys ont mis à disposition la version print and play de Damien !

Outre une imprimante couleur et des ciseaux, il vous faudra des trucs, comme des pions, des pièces ou des coquilles de pistaches, pour représenter les réserves d’Azrak. Si vous ne savez pas ce qu’est l’Azrak, ne vous inquiétez pas, vous en apprendrez plus dans cet article.

Le scénario est téléchargeable à cette adresse : https://www.spacecowboys.fr/time-stories-revolution

Si vous ne connaissez pas les règles, je vous recommande de regarder cette vidéo de trictrac.

Si vous ne connaissez pas du tout T.I.M.E Stories Revolution, restez ici,  je vais vous en faire une petite présentation.

 

C’est quoi donc T.I.M.E Stories Revolution ?

T.I.M.E Stories Revolution est un jeu coopératif à scénarios qui vous propose de vivre des aventures à travers les âges.

A l’époque à laquelle vous vivez, le voyage dans le temps est maîtrisé. Vous êtes des agents temporel de la TIME, une organisation au service de l’humanité, qui va vous envoyer en mission à diverses époques afin de préserver la trame temporelle. Le principe est simple : tandis que votre enveloppe charnelle reste à votre époque, vous, votre esprit, prenez possession d’un corps qui vit dans une autre époque. Ces corps qui accueillent les voyageurs temporels sont appelés réceptacles. Lorsque vous prenez possession d’un réceptacle, vous avez accès à la mémoire et aux compétences de son propriétaire légitime. Euh, ne soyez pas des sauvages : en fin de mission, lorsque vous libérerez le réceptacle, veillez à le restituer dans le meilleur état possible.

De ce que vous en savez, votre esprit est lié à son réceptacle grâce à l’Azrak, une substance merveilleuse.

Sans entrer dans les détails, sachez que les actions que vous entreprendrez consommeront de l’Azrak. Si votre réserve est épuisée, vous êtes éjecté de votre réceptacle. Et ça, ce n’est pas recommandé : il faudra vous reconnecter au réceptacle, ça prend du temps, pendant ce temps-là vos compagnons d’aventure devront se passer de vos compétences, etc. Ça peut même entraîner la fin prématurée et donc l’échec de la mission. Bref, mieux vos éviter. Il est donc essentiel de bien gérer sa réserve d’Azrak. Heureusement, au cours de votre mission, vous aurez la possibilité de vous recharger un peu en Azrak. Mais bon, sachez que les meilleurs agents y ont recours le moins souvent possible !

Une fois sur place, un panorama de cartes représente chaque lieu que vous allez visiter. Vous pourrez alors discuter avec les personnes présentes, fouiller, ouvrir des portes (avec ou sans la clef !), etc. Pour cela, c’est très simple. En gros, il suffit de prendre la carte qui représente l’élément qui vous intéresse, de la retourner, de lire ce qu’il se passe et appliquer les éventuels effets. Par exemple, dans le panorama ci-dessus, si vous prenez la carte la plus à droite, il y a de fortes chances que vous puissiez inspecter le tableau et le meuble. Si vous prenez la carte de gauche avec l’infirmière, vous pourrez sans doute discuter avec elle. Et là, je dois avouer que le système est particulièrement bien fait : les personnes avec lesquelles vous interagissez adaptent leur attitude au réceptacle que vous incarnez. Ainsi, l’infirmière ne communiquera pas forcément les mêmes informations selon que votre réceptacle est un médecin ou un banquier. A vous d’envoyer le bon agent !

Petit-à-petit, à force d’explorations, discussions, épreuves, vous devriez commencer à comprendre comment mener à bien votre mission.

 

Une boîte, un scénario

Chaque boîte de T.I.M.E Stories Revolution contient un scénario et tout le nécessaire pour jouer.

Damien dont je vous ai parlé au début de cet article est le prélude à Le manoir Cavendish, un scénario qui doit sortir en 2021.

Le premier scénario disponible dans le commerce est The Hadal Project. Dans The Hadal Project, la TIME va vous envoyer en 2099 dans les profondeurs marines. L’enjeu : rien de moins que la survie de l’humanité !
Au programme : de la réflexion, des choix (parfois moraux), de l’action, de la romance, des retournements de situation… Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte ; je terminerai en disant que j’ai adoré !

 

The Hadal Project

T.I.M.E Stories Revolution est typiquement le genre de jeu fait pour moi. Il me tarde vraiment que Une nuit d’été, le prochain scénario, soit disponible pour pouvoir repartir en mission avec mes compagnons d’aventure.

Allez, jouez bien !

 

Damien – T.I.M.E Stories Revolution

Un jeu de démonstration de Manuel Rozoy
A contribué à l’histoire : Vincent Goyat
Illustré par John McCambridge
Pour 1 à 4 joueurs
A partir de 12 ans

 

 

The Hadal Project – T.I.M.E Stories Revolution

Un jeu de Manuel Rozoy
Ont contribué à l’histoire : Melissa et Kevin Delp
Illustré par Loky
Pour 1 à 4 joueurs
A partir de 12 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *