3 nouveautés Iello pour 2018 : Down Force, Imhotep et 8 Bit Box – 1ère partie

Au Festival International des Jeux 2018 de la ville de Cannes, nous avons eu la chance d’assister à une rapide présentation de jeux prévus prochainement chez Iello. Bien que nous n’ayons pas pu les tester, je ne résiste pas à l’envie de vous en présenter 3 qui m’ont tapé dans l’œil. A travers 2 articles, nous allons découvrir :

Down Force : une réédition par Restoration Game de Top Race, un jeu nommé au prestigieux prix allemand Spiel des Jahres de 1996 ; Iello se charge de sa localisation en français.

Imhotep : une localisation en français du jeu éponyme initialement édité par Kosmos et arrivé parmi les 3 finalistes du Spiel des Jahres de 2016. Présenté comme ça, nous pouvons nous attendre à un jeu plutôt pas mal !

8 Bit Box : une nouveauté, une vraie de vraie encore inédite !

 

Down Force (Sortie prévue : septembre 2018)

Afin d’éviter toute déconvenue, commençons par définir ce que Down Force n’est pas. Down Force n’est pas un jeu de simulation de course automobile comme peuvent l’être Formula D ou Rallyman. En effet, même si nous allons faire avancer des voitures de course sur un circuit, chaque joueur ne va piloter une voiture en particulier, gérer ses freins ou sa boîte de vitesses, mais au contraire tout le monde va contribuer au déplacement de tous les véhicules en course, y compris ceux des adversaires.

Les derniers seront les premiers …

Non, je plaisante. Ailleurs peut-être, mais dans Down Force les derniers ne seront pas les premiers. Mais peu importe car il n’est ni nécessaire, ni suffisant d’être premier à la course pour remporter la partie. Non, c’est peut-être bon pour le moral, mais dans Down Force, celui qui gagne, c’est celui qui est le plus riche à la fin de la partie.

Bon, du coup, nous allons nous intéresser aux 2 adages qui nous permettront de gagner des sous :

1 – « Rapide tu seras »

En début de partie, par un système d’enchères cachées, chaque joueur va acquérir une ou plusieurs voitures parmi 6. Ces 6 voitures vont faire la course sur un circuit. A l’arrivée, chaque voiture rapporte de l’argent à son propriétaire. Bien entendu, la somme gagnée dépend de la position d’arrivée de la voiture : la première arrivée rapporte 12 millions, la deuxième 9 millions, etc, jusqu’à la sixième qui ne rapporte rien, parce que quand même faut pas plaisanter.

2 – « Clairvoyant tu seras »

3 lignes jaunes sont situées à peu près au niveau du premier tiers, milieu et deuxième tiers de la piste. Ces lignes déterminent 3 moments précis durant la course durant lesquels les paris sont ouverts. Lorsque la voiture de tête franchit une de ces lignes, les joueurs vont miser secrètement sur une voiture ; peu importe son propriétaire. Si cette voiture arrive dans les 3 premières, les joueurs qui ont parié sur elle touche un gain. La somme gagnée dépendra de la position de la voiture et du moment auquel le pari a été pris. Plus un pari a été pris tôt, plus il est risqué car la course est incertaine mais plus il rapporte gros.

Comme on peut miser sur la victoire de n’importe quelle voiture, on comprend mieux l’intérêt de faire avancer les voitures de ses adversaires.

De l’art de la conduite

Je l’ai précisé dans l’introduction, dans Down Force pas de boîte de vitesses, ni de points de freins … d’ailleurs on ne freine pas ! La mécanique de la conduite est très simple. En début de partie, chaque joueur reçoit une main d’une dizaine de cartes « vitesse » (la taille de la main varie selon le nombre de joueurs). Sur ces cartes « vitesse », figurent un ou plusieurs voitures, ainsi qu’une vitesse de déplacement exprimée en cases. A son tour, chaque joueur doit jouer une de ses cartes « vitesse » et déplacer les voitures indiquées sur sa carte en commençant par la voiture du haut puis en descendant.

Par exemple, sur cette carte, la voiture orange avance de 6 cases, puis la verte de 4, ensuite la bleue de 2 et enfin la jaune de 1 case … du moins en théorie puisque les voitures n’avancent que si elles ont la place de passer. Et bien sûr, sur le circuit, il y a des rétrécissements qui permettent justement de bloquer les autres voitures. Du coup, en jouant judicieusement, on peut faire de belles entourloupes à ses adversaires.

Histoire d’apporter un petit élément tactique supplémentaire, chaque joueur achète en même temps que sa voiture une carte « pouvoir » qui lui permet d’influer sur les déplacements. Par exemple, une de ces cartes permet de déplacer les voitures dans l’ordre inverse de la carte, c’est-à-dire en commençant par celle du bas et en remontant.

Voilà que dire de plus, si ce n’est que le plateau de jeu permet de courir sur 2 circuits et que les véhicules ne seront pas des pions en cartons, mais 6 petites voitures colorées de type « formule 1 ».

Je vous laisse savourer les photos et vous donne rendez-vous dans un prochain article pour vous présenter les 2 autres nouveautés : Imhotep et 8 Bit Box.

 

 

 

Down Force est un jeu de Rob Daviau, Justin D. Jacobson et Wolfgang Kramer.

Il est illustré par Tavis Coburn et Michael Crampton.

Une partie permet de jouer de 2 à 6 joueurs et dure à peu près 40 minutes.

Le permis de conduire est accessible à partir de 10 ans.

 

Les Illustrations sont : © Iello et Kosmoz

 

 

2 pensées sur “3 nouveautés Iello pour 2018 : Down Force, Imhotep et 8 Bit Box – 1ère partie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *